Couverture du livre Le psychanalyste et le vieillardétudiante en M1 de psychologie clinique, je recherche des ouvrages présentant des cas cliniques d’orientation psychanalytique de personnes âgées. J’ai trouvé le livre de Lydia Fernandez présentant différentes approches, il m’est très utile mais je cherche un livre spécialisé dans cette approche auprès d’un public âgé.

Notre réponse du 21/01/2017

Voici quelques références extraites dans un premier temps du catalogue de la Bpi

Quinodoz Danielle, « Psychothérapie de personnes âgées: le point de vue d’une psychanalyste », Psychothérapies, 2/2002 (Vol. 22), p. 105-114.URL : http://www.cairn.info/revue-psychotherapies-2002-2-page-105.htm
DOI : 10.3917/psys.022.0105

Quinodoz Danielle, « Vieillir : le regard d’une psychanalyste », L’Année psychanalytique internationale, 1/2010 (Volume 2010), p. 149-168.
URL : http://www.cairn.info/revue-l-annee-psychanalytique-internationale-2010-1-page-149.htm
DOI : 10.3917/lapsy.101.0149

Un compte rendu de livre de cet auteure : in Analyses de livres Dans Psychothérapies 2008/3 (Vol. 28)

Vieillir : une découverte, Danielle QUINODOZ. Paris, PUF, 2008, 304 pp., ISBN 978-2-13-056011-1

« Le thème central de ce livre de la psychanalyste Danielle Quinodoz est la conception du vieillissement non pas comme un événement passif auquel il faut se résigner, mais comme un projet actif : « l’aventure de la vie qui continue ». Il s’agit d’effectuer un travail d’intégration.
Pour D. Quinodoz, l’intégration signifie un travail de « reconstruction de son histoire interne », mu par le besoin de cohérence. Ce n’est donc pas un simple exercice de mémoire, mais une reconsidération du monde interne, constitué tout au long de l’existence par l’intériorisation des expériences relationnelles chargées d’affect et teintées de fantasmes. Dans ce processus, on a introduit, pour des raisons défensives, des évitements, des exclusions et déformations de panneaux entiers de soi-même. Reconsidérer signifie donc tout d’abord démonter ces obstacles qui ont empêché de trouver sa véritable identité.
Basé donc sur la notion freudienne de rendre conscient l’inconscient et justement d’« intégrer dans le courant psychique » ce qui ne l’est pas, la référence principale de l’auteur est l’article de H. Segal de 1958, dans lequel elle décrit les différentes phases d’une psychanalyse d’une personne âgée, depuis le déni complet de l’âge et de la peur de la mort, la prise de conscience du clivage entre objets idéalisés et objets persécuteurs, jusqu’à la reconnaissance de l’ambivalence et aux angoisses dépressives.
Le point de vue original et passionnant que nous présente D. Quinodoz pourrait être résumé en disant que pour elle, ce travail de devenir soi, cette intégration, n’est pas seulement possible et nécessaire, mais qu’elle est en quelque sorte plus facile à l’âge avancé, une caractéristique distinctive de cette étape de la vie ; ce que d’ailleurs elle va appuyer avec des connaissances actuelles en neurosciences.
Forte d’une riche expérience de psychanalyste et psychothérapeute éprouvée avec des personnes âgées, mais également avec des élaborations théoriques solidement sédimentées, son introspection et son expérience humaine, elle va faire appel également à sa familiarité avec la littérature, la sociologie et l’art. Dans la première partie de ce livre, l’auteur va nous montrer d’une manière claire et vivante, chapitre après chapitre, les différents aspects de ce cheminement pouvant aboutir à « la richesse du grand âge ».
Elle reste néanmoins thérapeute et psychanalyste et dans une deuxième partie elle va traiter de la psychothérapie psychanalytique et de la psychanalyse des personnes âgées. Formatrice dans un séminaire à l’hôpital de psycho-gériatrie et superviseur, elle développe à l’aide de nombreux exemples cliniques la technique psychothérapeutique. Nous pouvons retenir ici que pour elle, de nombreuses personnes âgées pourraient bénéficier d’une psychothérapie, en particulier les personnes âgées déprimées. Tout en relevant que du point de vue psychanalytique le fonctionnement mental de la personne âgée n’est fondamentalement pas différent de celui d’une personne plus jeune, elle va signaler certaines particularités : les demandes sont motivées principalement par la difficulté d’effectuer un travail de deuil, la recherche d’identité, ainsi que l’importance du langage du corps ; par ailleurs, au cours du traitement, l’accent est mis sur l’identification projective et sur le contre-transfert. La notion du temps prend également une connotation particulière. Tous ces points donnent lieu à des exposés riches et très intéressants constituant à mon avis un texte de référence pour la formation et la pratique de ces psychothérapies.
Dans le domaine de la psychanalyse des personnes âgées, elle fait également une démonstration très convaincante dans un long chapitre, à l’aide de l’exposé d’un processus analytique. Par la même occasion, elle discute et démonte des idées reçues sur les limites d’âge pour entreprendre une psychanalyse et conclut qu’un psychanalyste travaille avec des personnes particulières.
C’est un beau livre, à lire lentement.
Juan Manzano »

Swildens Hans, TraductionZeller Odile, « La psychothérapie centrée sur la personne appliquée aux personnes âgées », Approche Centrée sur la Personne. Pratique et recherche, 1/2012 (n° 15), p. 55-71.
URL : http://www.cairn.info/revue-approche-centree-sur-la-personne-2012-1-page-55.htm
DOI : 10.3917/acp.015.0055

Catalogue Bpi avec Psychologie clinique en mot-clé et personnes âgées :

Pratiquer la psychologie clinique avec les adultes et les personnes âgées. 2
Dunod, 2007
A travers dix chapitres, un collectif d’enseignants en université et de psychologues praticiens décrivent les différents profils du psychologue clinicien en exercice. De nombreux domaines d’intervention sont présentés : hôpitaux, prisons ou centres médico-psychologiques, illustrés par des situations vécues.
http://portailbpi.ck.bpi.fr/permalien/document?doc=754142%3B5%3B0

Personnalité et développement : du normal au pathologique Michel , Grégory – Purper-Ouakil, Diane
Dunod, 2006
Bibliogr. p. 353-405. Index Vue d’ensemble du concept de personnalité, de l’enfant à la personne âgée, en analysant sa stabilité et ses remaniements. L’approche évolutive et psychopathologique est systématiquement éclairée par de nombreux exemples cliniques.
http://portailbpi.ck.bpi.fr/permalien/document?doc=708416%3B5%3B0

Personnes âgées + psychanalyse :

Le psychanalyste et le vieillard
http://portailbpi.ck.bpi.fr/permalien/document?doc=241285%3B5%3B0

Dans le catalogue collectif Sudoc, une recherche avec « personnes âgées + psychothérapie donne 71 résultats
Vous pouvez localiser les documents en suivant le lien « où trouver ce document » dans la notice complète, voir par exemple :

Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/196491797
Titre : Psychothérapies du sujet âgé : prise en charge des pathologies du vieillissement / coordonné par J. Palazzolo, Cl. Baudu, A. Quaderi ; préface du professeur Laurent Schmitt

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

 

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 30 fois dont 1 fois aujourd'hui