Photo de permis de conduire recto verso

By European Communities [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 08/02/2018

Cette information est fausse ! En tout cas pour la France.
Pour le confirmer, je vous renvoie à un article du journal Métro du 31/01/2016 
Non, le gouvernement ne donne pas de permis de conduire gratuit aux immigrants, Par Jeff Yates

De même pour le Canada.
D’ailleurs, cette information inexacte a pour origine un internaute canadien.
Ce dernier a mis en ligne une pétition intitulée « Non, le permis de conduire ne sera pas gratuit pour les immigrants au Québec. »
Sur le site Hoax qui débusque les fausses nouvelles on lit ceci :

« La Question est : qui a publié cette INFAUX ?
L’auteur de la page est Keven Roy, bien connu au Québec, il est un provocateur qui ne diffuse que de fausses allégations, un peu à la manière des extrémistes de droite. […]
D’où vient l’inspiration de cette INFAUX ?
L’info originale vient d’une publication de Radio Canada avec le titre : « Des cours gratuits de conduite automobile pour les réfugiés syriens »
En fait il ne s’agit en rien d’une décision gouvernementale, mais d’une initiative d’une auto-école privée : Le propriétaire de l’école de conduite automobile Go Amigo d’Edmonton offre, depuis la semaine dernière, une formation gratuite aux réfugiés syriens arrivés récemment dans la ville. »
Pour lire l’article dans son entier il vous faudra visiter cette page.

Je vous communique également la page de RadioCanada où a paru l’information de cours gratuits de conduite pour les réfugiés.

En outre, une telle mesure a semble-t-il été prise en Suisse. Voici ce que m’écrit un collègue de la Bibliothèque nationale Suisse :

« A la recherche d’une réponse à votre question, j’ai consulté la base de données de la presse suisse SMD (Schweizer Mediendatenbank) en utilisant le portail http://www.swissdox.ch. Plus d’informations sur la mission de Swissdox
Cette recherche a livré peu de résultats : Le premier article sur le sujet en vue paraissait le 7 janvier 2016 dans le journal germanophone Blick am Abend. Un article dans 20 minutes du lendemain confirmait les faits. 
A partir de janvier 2016, la presse suisse n’a plus fait mention d’un cas où des migrants auraient bénéficié des leçons de conduite offerts par des autorités suisses (communales, cantonales ou fédérales). »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Cette question-réponse a été vue 51 fois dont 1 fois aujourd'hui