Je cherche des ouvrages sur le champignon et sa représentation dans l’art, la société, la culture… pour une revue…

Photographie de champignons rouges à pois

CC0 Public Domain, via Pixabay

Club Sandwich est une revue papier indépendante qui consacre chacun de ses numéros à un aliment et à sa représentation dans la société et dans la culture. Club Sandwich est un objet hybride entre journalisme, art et création contemporaine. Le premier numéro dédié à l’oeuf a paru en mars 2017. Le deuxième numéro est en préparation et sera consacré au CHAMPIGNON.

Notre réponse du 09/06/2017

Voici quelques pistes à explorer dans le cadre de votre recherche :

Sciences et techniques

Pour l’aspect scientifique des champignons, lié à la nature, vous pouvez consulter

Le monde fascinant des champignons
Félix Labhardt et Till Reinhard Lohmeyer
Nathan 2002
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1181109%3B5%3B0

Dans le domaine culinaire, vous pouvez feuilleter l’ouvrage de Régis Marcon, chef étoilé dont le champignon constitue un élément essentiel de sa cuisine :

Champignons Régis Marcon
La Martinière 2013
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1181109%3B5%3B0

Culture

De manière symbolique, le champignon est associé à la bombe atomique comme le présente cet ouvrage :

Mémoires d’un champignon : penser Hiroshima Barthélémy Courmont
Lemieux éditeur 2016
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1342032%3B5%3B0

Culturellement, le champignon est également associé aux substances hallucinogènes ou mystérieuses:

Alice au pays des merveilles
Lewis Carrol
Gallimard 1980
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=28004%3B5%3B0

Tintin : L’Etoile mystérieuse
Hergé
Casterman 1974
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41654138m

Enfin, la culture pop c’est aussi approprié le champignon comme en témoigne le champignon de l’univers du jeu vidéo Mario Bross : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_personnages_de_Mario

ou l’univers du peintre Takashi Murakami, notamment sa toile Super Nova:

Murakami Versailles : exposition, Château de Versailles.
Beaux-arts éditions 2010
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=986879%3B5%3B0

En espérant avoir répondu à votre question,
bien cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Sainte-Geneviève

Cette question-réponse a été vue 24 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais trouver des informations précises sur la société des 33 (ou groupe des XXXIII) fondée à l’initiative de la galerie Georges Petit en 1887. Je n’arrive pas à mettre la main sur la totalité des noms des membres de ce groupe éphémère qui dura 2 ans. Les plus connus sont Odilon Redon, Jacques Emile Blanche. J’aimerais aussi connaitre leur proximité avec la société belge des XX dont plusieurs membres sont communs.

Réponse apportée le 11/20/2012  par PARIS Bibliothèque Sainte Geneviève – Histoire, Pays nordiques, Art 19e et 20e siècle, Récits de voyages, Psychanalyse, Phil

J’ai trouvé la liste des membres du groupe dans l’ouvrage Les expositions de la galerie Georges Petits (1881-1934) : répertoire des artistes et liste de leurs œuvres de Pierre Sanchez, publié en 2001 aux éditions L’Echelle de Jacob. Vous trouverez les informations reproduites ci-dessous dans le volume 1.

« En janvier 1888, exposition de peintures et de sculptures par 33 artistes français et étrangers.
M. Angrand, Annie Ayrton, Emile Barau, Charlotte Besnard, René Billotte, Jacques-Emile Blanche, Louise Breslau, Louis-Georges Brunet (Richon), Guillaume Charlier, Georges Cresson, E. Dauphin, Georges Desvallières, A.-E. Dinet, Emile Friant, Walter Gay, Paul Gomez, Georges Jeanniot, Viggo Johansen, Fernand Khnopff, H.-Al. Laurent-Desrousseaux, Maurice Lobre, E.-René Ménard, Jean-Marie Michel-Cazin, Ernest Michel-Malherbe, Etienne Moreau-Nélaton, Raphaël de Ochoa, Odilon Redon, Ary Renan, Clémence Roth, Christian Skredsvig, G.-S. Van Strydonck, Théodore Verstraete, Alexis Vollon (fils)

En janvier 1889, eu lieu une seconde exposition réunissant : Ch. Angrand, Annie Ayrton, Emile Barau, Charlotte Besnard, Renée Billote, Jacques-Emile Blanche, Louise Breslau, Louis-Georges Brunet-Richon, Eugène Carrière, Guillaume Charlier, Eugène Dauphine, Maurice Eliot, Auguste Flameng, Emile Friant, Walter Gay, Alexander Harrison, Fernand Khnopff, H.-Al. Laurent-Desrousseaux, A.-M. Lebourg, C. Leroy Saint-Aubert, Ernest Michel-Malherbe, Etienne Moreau-Nélaton, Raphaël de Ochoa, Ary Renan, Clémence Roth, Uhde De, G.-S. Van Strydonck, Théodore Verstraete, Z. Zakarian »

Notez que le prénom de Billote change entre la première et la seconde exposition, sans doute une erreur de saisie.

Pierre Sanchez mentionne deux articles de La Chronique des arts et de la curiosité (du 17.12.1887 et du 5.01.1889). Ceux-ci mentionnent simplement la tenue des deux expositions sans plus de détails. Si vous souhaitez les consulter, vous pouvez le faire en ligne grâce aux versions numérisées proposées par Gallica (depuis ce lien – <http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34421972m/date>).

Je n’ai pas trouvé d’informations relatives à la Société belge des XX.

Pour Eurêkoi, Réponses à distance,

Bibliothèque Sainte-Geneviève
<http://www-bsg.univ-paris1.fr/>
Eurêkoi
<http://www.eurekoi.org/>

Cette question-réponse a été vue 151 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je voudrais savoir où je peux avoir les règles internationales pour présenter un travail de recherche (typo, bibliographie, marges, présentation, etc….) Sont-ce bien aussi les règles pour l’université française? merci.

Réponse apportée le 10/27/2010  par PARIS Bibliothèque Sainte Geneviève – Histoire, Pays nordiques, Art 19e et 20e siècle, Récits de voyages, Psychanalyse, Phil

Je suppose que votre question porte sur la présentation des thèses. Il n’existe pas de règles de présentation à l’international.

Pour les travaux réalisées dans une université française, vous trouverez joint à ce message le Guide de présentation d’une thèse, réalisé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en 2007. Ce guide donne des informations générales pour les travaux réalisés au sein des universités françaises. Il est toutefois bien précisé que chaque université peut définir des règles propres aux écoles doctorales de l’établissement.
(partie 1.2, Comment structurer sa thèse pour faciliter sa diffusion).

http://www.sup.adc.education.fr/bib/acti/these/guidoct.rtf>

Je me tiens à votre disposition si cette réponse ne correspondait pas à votre question ou tout compléments d’informations.

Pour Eurêkoi-Bibliothèque Sainte-Geneviève
Gaël Dauvillier

Cette question-réponse a été vue 33 fois dont 1 fois aujourd'hui

Bonjour, Je cherche des données statistiques sur les dons en bibliothèques, et plus spécifiquement en bibliothèques universitaires, ainsi que des informations sur les modalités de traitement juridique. Sauriez-vous où je peux trouver ces informations ?

Réponse apportée le 04/28/2009  par PARIS Bibliothèque Sainte Geneviève – Histoire, Pays nordiques, Art 19e et 20e siècle, Récits de voyages, Psychanalyse, Phil

Bonjour,
L’annuaire des bibliothèques universitaires (dernière éd. 2006 pour les chiffres 2004 à la BSG) comporte dans la rubrique « collections et acquisitions », un tableau distinguant pour les Bibliothèques Universitaires les livres et les périodiques entrés par Dons, Dépôt Légal et échanges. On peut aussi consulter les rapports du CTLES (Centre technique du livre de l’enseignement supérieur) pour les grands établissements d’Ile-de-France, les rapports de la BNF, de la BPI, des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris…
Cet ouvrage est consultable à la bibliothèque Sainte Geneviève. Ci-joint la notice bibliographique :

Annuaire des bibliothèques universitaires . 2004 : résultats de l’enquête statistique générale auprès des bibliothèques et services documentaires des établissements de l’enseignement supérieur / Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de l’information scientifique
Editeur : Paris : la Documentation française , DL 2006

Description matérielle 1 vol. (113 p.) : tableaux ; 30 cm
ISBN 2-11-006064-6 (br.)
Variante de titre The French University Libraries Directory 2004
Sujet (nom commun) Bibliothèques universitaires — France — Statistiques
Bibliothèques universitaires — France

Cote(s) de rangement
FONDS GÉNÉRAL : [FORMATION-USU] FORMATION 027.7 FRA
Ci-joint également le lien pour connaitre les conditions d’accès à la BSG : http//www-bsg.univ-paris1.fr/infos/bsg.htm

Vous pouvez également acheter cet ouvrage à la librairie de la Documentation française : http//www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110073365/>

Sur le plan juridique, il existe des conventions de dons pour fixer les modalités d’entrée dans les collections : soit entre bibliothèques (la BPI va en proposer une par exemple, à la bibliothèque Sainte Geneviève pour le cas particulier du Dépôt Légal), soit entre un donateur privé et une bibliothèque : exemple de la convention de la BSG pour le don Rousseaux-Pellisier. Pour en savoir plus, vous pouvez essayer de contacter le responsable du département de la politique documentaire à la BSG, monsieur Franck Smith à l’adresse suivante : franck.smith@univ-paris1.fr
Vous avez également sur le site de la Bibliothèque nationale de France (BnF) une page sur les dons :
http//www.bnf.fr/pages/connaitr/machin.htm

Cordialement,
Pour Eurêkoi, Réponses à distance,
Frédérique TIMSIT
Bibliothèque Sainte Geneviève

Cette question-réponse a été vue 64 fois dont 1 fois aujourd'hui

Lorsqu’un lecteur demande des documents par le biais du PEB, quelle est la responsabilité de la bibliothèque demandeuse si le lecteur ne rend pas ou détériore les documents prêtés? Si le lecteur ne rend pas les documents, la bibliothèque prêteuse peut-elle demander à la bibliothèque demandeuse réparation du préjudice?

Réponse apportée le 05/29/2008  par PARIS Bibliothèque Sainte Geneviève – Histoire, Pays nordiques, Art 19e et 20e siècle, Récits de voyages, Psychanalyse, Phil

Monsieur,

D’après le Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale n° 26 du 27 juin 1985 :
 » La bibliothèque emprunteuse est dans tous les cas responsable du document emprunté depuis son expédition par la bibliothèque prêteuse jusqu’à son retour dans la bibliothèque prêteuse ».

Dans la pratique, à la BSG, si l’ouvrage est détérioré, dans la mesure du possible, il est remplacé par le même ouvrage ou alors par un autre titre qui intéresse la bibliothèque (il s’agit souvent d’ouvrages anciens épuisés). En dernier recours il est procédé au remboursement du livre.

Si vous désirez plus d’informations, nous vous conseillons de contacter le responsable du PEB dans votre bibliothèque. A défaut, voici l’adresse PEB de la BSG : peb@univ-paris1.fr

Cordialement,

Pour Eurêkoi,
Réponses à distance,
Frédérique TIMSIT
Bibliothèque Sainte Geneviève

Cette question-réponse a été vue 44 fois dont 1 fois aujourd'hui

auriez vous des renseignements sur CLAIRE VALLIERE elle a écrit :  » ce toit fragile où veillent les vautours » une simple biographie me suffirait merci

Réponse apportée le 02/05/2008  par PARIS Bibliothèque Sainte Geneviève – Histoire, Pays nordiques, Art 19e et 20e siècle, Récits de voyages, Psychanalyse, Phil

Madame, Monsieur,
Claire Vallières (avec un s) est le pseudonyme de Madame Janine Gillet qui écrit également sous le pseudonyme de Janine Saint Gil. Elle est donc romancière et née le 27 septembre 1917.
Source : le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale de France http://www.bnf.fr
L’ouvrage : « ce toit fragile où veillent les vautours » est une suite en deux volumes. Le volume 2, paru en 1986 chez Flammarion porte le titre : L’Arbre à pluie.

Sous le pseudonyme de Janine Saint Gil, elle a écrit avec Philippe Saint Gil l’ouvrage suivant :

Auteur(s) : Saint-Gil, Philippe (1923-….)
Titre(s) : Le Prince Noir [Texte imprimé] / Philippe et Janine Saint Gil ; illustrations de Michel Gourlier
Publication : Paris : Éditions G.P., 1977
68-Illzach : Impr. l’Alsace
Description matérielle : 184 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 21 cm
Collection : Bibliothèque rouge et or. Souveraine ; 347
Lien à la collection : Bibliothèque Rouge et or. Souveraine.

Autre(s) auteur(s) : Saint Gil, Janine (1917-…. ). Auteur du texte
Gourlier, Michel . Illustrateur
ISBN 2-261-00270-X (Rel.) : 11,40 F

Ne possédant pas plus de détails sur sa biographie, nous vous conseillons de contacter éventuellement son éditeur à l’adresse suivante : Editions Flammarion, 26 rue Racine, 75006 Paris.

Cordialement,
Eurêkoi,
Réponses à distance,
Bibliothèque Sainte Geneviève

Cette question-réponse a été vue 75 fois dont 1 fois aujourd'hui