Drapeau tunisien

By Ben Khalifa Wissam [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 27/10/2017

La Bibliothèque de l’Institut du monde arabe vous propose les ressources suivantes sur la question de l’articulation de la formation et du marché de l’emploi en Tunisie :

– Le site du Ministère tunisien de la formation professionnelle et de l’emploi 
Vous y trouverez des pages concernant votre sujet, comme l’article « Hammami se donne un an pour trouver le remède antichômage » :
http://www.emploi.nat.tn/fo/Fr/global.php?page=2&id=3302
Ou le programme FORSATI :
http://www.emploi.gov.tn/fr/emploi/programmes-de-lemploi/programme-forsati/

– Texte de la Loi n° 2008-10 du 11 février 2008, relative à la formation professionnelle, Journal Officiel de la République Tunisienne — 15 février 2008

Articles et études :

– Le marché du travail en Tunisie : la demande, IACE, PDF

– Adéquation formation-emploi: 600 mille demandeurs d’emploi et 150 mille emplois vacants dans les entreprises tunisiennes 

– Rapport Konrad-Adenauer-Stiftung, bureau Tunisie / Algérie

– Un mal tunisien : La formation contre l’emploi : L’inadéquation entre le système de formation et les besoins du marché de l’emploi est la principale cause du chômage des diplômés en Tunisie / Wajdi Msaed

– La nécessaire adéquation entre la formation et l’emploi, L’Economiste maghrébin, Tunis – CONECT :

– Formation en Tunisie : l’histoire mouvementée de ces 15 dernières années / Jean Raymond Masson, 24 Juin 2016, Metis

Thèse :

– L’adéquation formation-emploi des jeunes diplômés tunisiens : avoir un diplôme est-il suffisant pour avoir un emploi? / Amel Toumi
Résumé :
Les difficultés d’insertion professionnelle des diplômés du supérieur sont croissantes depuis le début des années 1980 et ont pris une ampleur sans précédent au cours de cette dernière décennie. Pourtant face à ce problème, le chercheur est confronté à un problème difficilement mesurable. Tout d’abord parce que les informations économiques et sociales sont rationnées par le pouvoir tunisien, ensuite du fait de la complexité intrinsèque du concept de l’insertion professionnelle : un concept qui ne regroupe pas une réalité uniforme englobant des situations de chômage dont les statistiques ne prennent pas la pleine mesure mais également des situations de sous-emploi insaisissables. Difficilement quantifiable, ce phénomène ne manque pas d’avoir des conséquences importantes et dramatiques sur le lien social, les représentations sociales des diplômés et la méritocratie par le diplôme. Les diplômés en mal d’insertion sont alors souvent victimes d’un sentiment de marginalisation.
http://www.theses.fr/2011AMIE0032
Cordialement,
http://www.eurekoi.org/ – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

 

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 6 fois dont 1 fois aujourd'hui